Archives de la catégorie : Musique

/ 13 avril 2012 8 h 00 min

Polytechniques

Un son incisif, créatif et explosif. Des paroles frenchy, funny et punchy. Un univers décalé avec une image travaillée et stylisée. Un jeu de scène exubérant, sautillant, avant tout bluffant. Des mélodies bien à eux, bien ficelées, bien léchées hyper carrées. Ils ont des casquettes, ils ont des bonnes têtes mais ne vous fiez par à leur dégaine proprette. Un [&hellip

/ 4 avril 2012 8 h 00 min

Mercredi – Soko : la zinzin de l’espace

En 2007, une petite soucoupe volante se pose sur la planète musicale, « I’ll kill her » susurre-t-elle avec conviction. Soko autoproduira la même année un petit album (un EP comme on dit dans le jargon) de 5 titres « Not Sokute ». De festivals en collaborations (Pete Doherty, I’m from Barcelona) la machine s’emballe et 15 000 personnes sont réunies en 2009 en [&hellip

/ 23 mars 2012 20 h 44 min

Dillon – The silence kills

De cette jeune chanteuse allemande, nous savons peu de choses.  Sa voix rappelle celle de Lykke Li, son souffle, celui de Feist. Minimales et mélodieuses, ses chansons vont à l’essentiel et sont délicates comme de courtes poésies. The sound of the leaves when my feet hit the ground. The sound of the leaves  when my feet bounce around. De son style [&hellip

/ 19 mars 2012 7 h 00 min

Lundi – Yasmine Hamdan

J’ai rendez-vous avec vous. Rien à voir avec le chanteur moustachu. Non. Vraiment. J’ai rendez-vous avec vous. C’est un peu ce que l’on comprend de la rencontre de Yasmine Hamdan avec son public. Rendez-vous était donné au Tigre, à deux pas du Louvre, pour un showcase très intimiste. Le lieu s’y prête adorablement. Ambiance rouge, tamisée, qui rappelle le passé [&hellip

/ 17 mars 2012 10 h 09 min

Interview – Les quatre mots de Lise

De ses années passées à Détroit, elle a ramené une sensibilité à la langue anglaise et un goût pour la musique électronique expérimentale. De sa formation classique au Conservatoire de Narbonne, elle a conservé la pratique de l’acoustique et le souci de la pureté des notes.  C’est avec une voix cristalline qu’elle interprète les tubes des autres, ceux qu’elle prétend [&hellip

/ 12 mars 2012 7 h 00 min

Lundi – Prendre corps – Arthur H & Gherasim Luca

Lundi, pas de chichi. Arthur H, ça ne s’invente pas, on devient vite accro ! Et au milieu des merveilles de son dernier album Baba Love, on découvre une vraie pépite. L’oreille d’abord. Quelque chose se passe. Puis les paroles. La surprise. La grammaire aux oubliettes. Les noms remplacent les verbes. Et pourtant tout est limpide. Une passion naissante, ardente, [&hellip

/ 9 mars 2012 17 h 15 min

Week-end – Un bain de Marie Madeleine

Le projet Marie-Madeleine repose sur trois hommes : Herr 2003, Gregory Wagenheim et Jarco Weiss. Peu connus jusqu’à la sortie du titre Swimming pool, ils gagnent chaque jour en notoriété avec leurs combinaisons rythmées. La clé du succès Swimming pool? Une voix profonde et grave, un rythme entêtant, des images solaires… Une combinaison parfaite pour incarner la luxure, l’euphorie et l’abandon [&hellip

/ 6 mars 2012 7 h 00 min

Mardi – Loheem

L’OM au Camp des Loges ? Ah non pardon Loheem à la Loge ! (Paris 11, Métro Charonne) Un concert comme on en redemande. Milamarina pour débuter. La harpe électrique à l’honneur. Du beat. De la douceur. Le public est séduit. Le public est surpris. Mission réussie. Puis Loheem entre en scène. Julie au chant, Antoine à la guitare. Les [&hellip

/ 29 février 2012 7 h 00 min

Mercredi – Fantastic Nobody : Bonjour veaux, vaches, cochons….

Le groupe Fantastic Nobody, formé en 2010, est composé de super héros incognitos avec des noms d’animaux : Bunny  à la basse, Fish pour le chant et Birdy à  la batterie. Let’s dance! Leur son animal est métissé et très rythmique. On ressent sauvagement des influences rock mais aussi de pop et de disco avec une touche d’électro (clavier), apportée par [&hellip

/ 22 février 2012 7 h 00 min

Mercredi – Boulbar – Highway to… America

C’est dans la salle du Réservoir que se tient la soirée «We are The Lions». C’est dans cette cale de bateau baroque délattée aménagée de bric et de broc et de miroirs au lustre d’antan, que nous avons voyagé avec Bertrand Boulbar. Cet artiste français, auteur, compositeur et interprète a entrepris un road trip entre New York et San Francisco [&hellip

/ 13 février 2012 7 h 00 min

Lundi – Kakkmaddafakka

Derrière ce nom bien étrange (qui n’est rien d’autre que la retranscription de Cock Mother Fucker … amis de la poésie bonjour), se cache un talentueux groupe norvégien ! Et dès les premières mesures, la fraîcheur de leur contrée d’origine nous entoure, nous envoûte, nous fait voyager, et nous emmène loin, très loin … Des petits airs de pop, de [&hellip

/ 12 février 2012 19 h 11 min

Week-end – Bonga

Cet Angolais, né en 1942 dans une colonie portugaise, chante l’exil, le métissage, l’espoir et la tristesse comme personne. Il est Bonga Kuenda, celui qui revendique les appartenances africaines des habitants de l’Angola. Ce nom de scène, emprunt de militantisme, raconte une première histoire : celle d’un jeune homme qui prend position pour l’indépendance de son pays. Et depuis, c’est [&hellip

/ 7 février 2012 1 h 39 min

The Berg sans Nipple: « Y’a de l’érosion partout mais ça crée de nouvelles choses »

Les Berg Sans Nipple sont de drôles d’oiseaux. Nés sur deux continents différents, à les voir pourtant, on dirait des frères. A les entendre aussi. Ils finissent les phrases de l’autre. Installent des silences dont ils sont seuls à posséder la clé. Musicalement, c’est encore plus un mystère. Là où des artistes solo échouent à concilier leur moi intérieur, eux [&hellip

/ 7 février 2012 0 h 01 min

Mardi – Aqualast de Rover

Ay, caramba, il fait toujours aussi froid. On a sorti les grands manteaux. L’hiver a au moins de ça de chouette, on peut sortir les grands pardessus de laine, où s’emmitoufler. Boutonner avec plaisir son col, et se donner un air d’Albator au nez rouge. Ou se réfugier sous la couette, la musique à plein vent. L’hiver, à défaut de [&hellip

/ 6 février 2012 7 h 00 min

Lundi – Lady Linn …

Lady Linn & Her Magnificent Seven. No Goodbye at all. Un quelque chose d’Amy Winehouse à la première écoute … Puis très vite, un style vraiment propre. Quelque chose de rétro dans la voix, dans les accords, dans les mélodies. Les « Magnificient Seven » ne sont pas innocents dans l’histoire. A coups de contrebasse, trombone, saxo, trompette et j’en passe, ils [&hellip