Efraim Medina Reyes : « Ecrire, c'est aussi laisser les choses derrière soi, comme on sortirait les poubelles d'une maison »

[…] Frappée, tu le dévores en une nuit. Le matin venu, la plume d'Efraim Medina Reyes t'a laissée fiévreuse, un poil tourmentée mais repue.
C'est donc avec un peu d'appréhension que je m'apprête à rencontrer la « Bête », auteur de ce trip éveillé. Une heure durant, il répondra avec calme et beaucoup d'humour.
Extraits.

Lire la suite →