Billets marqués avec : "roman"

/ 18 septembre 2017 22 h 37 min

Gary Cook – Le Pont des Oubliés

Gary Cook. Hymne à la camaraderie, Ode à l’essence humaine, Adolescence inhumaine. Pêche de mauvaise fortune, Amitiés de bon coeur. Plongée dans les bas-fonds de l’espèce, Pour un départ là-haut dans l’espace. Découverte des joies, des peines, Des amours, des trahisons. Blessures des coeurs, douleurs des corps. Petite ballade, grande échappée. Cauchemar du présent, rêves d’avenir, Des illusions, désillusions. Gary, [&hellip

/ 15 novembre 2015 19 h 57 min

« Fin de l’histoire » : flirt ambigu avec l’extremisme

La scène est un hall de gare monumental. Le grand escalier central sera le lieu de l’action. L’épaisse masse de béton compose cette architecture lourde, pesante, sombre des grands bâtiments du XXe siècle au nord de l’Europe. Le contraste entre le frêle corps des acteurs et l’environnement massif compose de belles images soulignant la solitude des âmes. Rare espace de [&hellip

/ 15 septembre 2015 22 h 59 min

Profession du Père – Sorj Chalandon

Après le Quatrième Mur, Sorj Chalandon nous revient dans un roman de famille. Le narrateur, sa mère et surtout son père. Dans un huis clos oppressant. Opprimant même. Huis clos que l’on n’ose imaginer autobiographique. Ou que l’on préférerait savoir sorti de l’imagination de son auteur, plutôt que de ses souvenirs. Profession du père. Tout commence là. Trois mots posés [&hellip

/ 7 août 2014 9 h 00 min

José Rodrigues dos Santos : du Big Bang au Big Crunch

Souhaitant découvrir les secrets de l’univers mais n’ayant qu’un été pour le faire, pas que la fin du monde soit proche mais je ne consacre que peu de temps aux choses accessoires, je m’orientais vers l’auteur en vogue du moment et spécialiste du sujet : José Rodrigues dos Santos et son best-seller à 2 millions d’exemplaires : La formule de Dieu. Puis, [&hellip

/ 17 octobre 2013 11 h 19 min

« Zelda et Scott » tiédissent le La Bruyère

C’est dans cette ambiance New Yorkaise des années 20 (fantasmée !) que débute « Zelda et Scott », une pièce écrite par Renaud Meyer sur des bases biographiques, qui nous propose de vivre l’amour tourmenté, vécu par les époux Fitzgerald. 1 Cette histoire de couple pourrait être un parfait drame. Mais la richesse de la pièce présentée au théâtre La Bruyère ne [&hellip

/ 24 septembre 2013 9 h 00 min

Marche ou crève (heu ! S’il vous plaît)

Bonjour M’sieur Dame, excusez moi de vous importuner une nouvelle fois, mais vu que vous préférerez me lire plutôt que d’aller sauver le monde… hein ! Canaillou(se) ! J’va vous conter un peu ma vie, en effet je viens de finir une course à pied. Et là vous vous dites oh non !  Il ne va tout de même pas oser nous vanter [&hellip

/ 30 juillet 2013 9 h 00 min

Sombre dimanche chez les Mandy

Imre ne rime pas forcément avec émir. Certes, en Hongrie, il y eut Imre Kertesz, génie littéraire, et avant lui Imre Nagy, figure de l’insurrection populaire, à ce titre parfois considéré comme un héros national. Mais il faut aussi compter avec Imre Mandy, premier du nom et d’une longue lignée d’Imre Mandy (le prénom se transmettant de père en fils [&hellip

/ 16 mai 2013 10 h 00 min

Sans visage – Chronique de l’horreur peu ordinaire

Un thriller qui nous vient du froid et interroge sur notre société contemporaine. Par l’intermédiaire des yeux d’une étrangère émigrée à Londres (Lia Palaja), Pekka Hiltunen nous fait réfléchir sur les mutations en cours au sein de nos sociétés occidentales. La montée en flèche de violences toujours plus sordides, la prise de conscience et l’engagement citoyen, la crise de confiance [&hellip

/ 14 mai 2013 12 h 00 min

In Nomine Fratris – Au nom du frère …

« In Nomine Fratris » est le 3e ouvrage de Michel MALAUSSENA. Après « Animatueurs » (1) , véritable pavé dans la mare infestée de crocodiles du petit écran, puis « Et Pourquoi pas Hollywood ? » (2), il signe ici un roman prenant combinant  fiction et éléments du réel. S’appropriant l’exercice de style qui voit se mêler et s’interposer deux récits en apparence sans rapport, [&hellip

/ 1 mars 2013 9 h 00 min

1275 âmes (et quelques morts plus tard) de Jim Thompson

Polar sauce western,  1275 âmes est le récit du shérif de Pottsville, Nick Corey, héros délicieusement antipathique d’une ville qui ne l’est pas moins. Sous des airs tout d’abord lâches et fainéants, nous le découvrons au fil des pages rusé et manipulateur se jouant de l’hypocrisie et de la vilénie des 1275 habitants.  Justifiant le meurtre (et sa lâcheté) par [&hellip

/ 15 février 2013 9 h 00 min

La Théorie de l’Information – Aurélien Bellanger

A travers Pascal Ertanger, avatar de Xavier Niel, Aurélien Bellanger romance les premiers pas de la télématique et nous replonge dans les débuts de l’Internet. Amour, trahisons, épopées technologiques, tous les ingrédients d’un roman d’exception sont là, et pourtant … Seulement 30 ans séparent la naissance du minitel de celle du web 2.0, si peu d’années pour une si grande [&hellip

/ 26 janvier 2013 9 h 00 min

Un Gon-cours de littérature par Jérome Ferrari

Des destins qui se croisent, des générations qui se mêlent, des familles qui se déchirent. Voici quelques-uns des ingrédients qui ont permis au « chef » Jérôme Ferrari de se voir attribuer le Graal de la littérature française, j’ai nommé le Prix Goncourt millésime 2012. « Le sermon sur la chute de Rome » nous plonge au coeur de la Corse, entre tradition et modernité, une [&hellip

/ 25 janvier 2013 15 h 00 min

Beigbeder – Sur une banquette du Flore…

Auteur réussissant à apprivoiser la mélancolie en la métamorphosant en une douce promenade sur la plage. C’est bon comme un mars d’1 m50 (celui qui repart), un buffet à volonté sans pique assiette, une douzaine d’huitres déjà ouvertes et en plus c’est 0 calorie dedans. Qu’entend-on le plus souvent sur M. Beigbeder ? Un noceur, un dandy, sexuellement obsédé. Que retrouve-t-on [&hellip

/ 12 octobre 2012 8 h 00 min

Mailles à l’envers – Marlène Tissot

La cruauté de la vie n’épargne pas la narratrice de cette histoire, une petite tête blonde. Sous la plume d’une enfant, d’une adolescente et d’une jeune adulte, les faits les plus cruels et révoltants sont parfois bien peu de choses. Naïveté de l’écriture, innocence de l’enfance, la vie et ses méandres apparaissent comme un concours de circonstances perdu d’avance. De l’ivresse [&hellip

/ 20 août 2012 21 h 00 min

« Les Papis font de la Résistance » (L. Sepulveda)

L’ombre de ce que nous avons été – L. Sepulveda Coup de coeur en cette semaine de rentrée pour certains dont je fais partie. Ce court roman de l’auteur chilien paru en 2009 nous conte l’histoire d’anciens révolutionnaires de Santiago. Réunis bien des années après leurs faits d’armes (ou d’idées), ils rêvent toujours de propager la révolution. Et c’est bien [&hellip