Focus — 10 mars 2011 17 h 08 min

Steffie Christiaens – Fashion Week – Musée de la monnaie

Posted by
image_pdfimage_print

 

A ceux qui se demandent –encore- si la mode appartient au monde de l’art :  Défilé Steffie Christiaens, dimanche 6 mars, Musée de la Monnaie.


Les cheveux méchés de bleu, avec leurs vestes cintrées d’acier et leurs robes graphiques, les femmes-insectes de Steffie Christiaens ne nous ressemblent pas. C’est un fait. Mais une telle expérimentation de forme et de textures, allant du noir le plus profond au bleu le plus électrique, accompagnée du chant de Jeando Cardi, le castrat de la place des Vosges, valait le déplacement. C’était glaçant d’élégance, à en oublier qu’il faisait si beau dehors…


Alors peu importe que Mademoiselle Chanel ait dit : Il n’y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue, pas besoin de courir acheter des collants bleus l’hiver prochain pour y voir une belle performance. Une mode a à peine détruit une autre mode, qu’elle est abolie par une plus nouvelle, qui cède elle-même à celle qui la suit (Jean de la Bruyère). Tant mieux. Cela nous garantit encore quelques belles démonstrations de talent.


 

 

http://www.steffiechristiaens.com/

Défilé du dimanche 6 mars 2011, 15h,  Musée de la Monnaie de Paris.

 


Du même auteur ...

pixelstats trackingpixel
Auteur : Amandine Talagrand (57 Posts)

On avait soif tout le temps. Une expo de peinture, des graffitis frais, un nouvel album, l’inauguration d’un atelier. On avalait notre salive jusqu’à la réouverture d’un musée. Une nouvelle vague d’invaders, une publication attendue, un bruit qui court et on voulait être parmi les premiers sur les lieux, goûter à tout avant tout le monde. Adorer, détester, encenser, reconnaître. On voulait atteindre cette source sortie de terre, se désaltérer enfin, on prenait un métro, un stylo, un papier et le lendemain, on crevait de soif à nouveau.

 

Répondre

— required *

— required *

Trackbacks