Musique — 9 mars 2012 17 h 15 min

Week-end – Un bain de Marie Madeleine

Posted by
image_pdfimage_print

Le projet Marie-Madeleine repose sur trois hommes : Herr 2003, Gregory Wagenheim et Jarco Weiss. Peu connus jusqu’à la sortie du titre Swimming pool, ils gagnent chaque jour en notoriété avec leurs combinaisons rythmées.

La clé du succès Swimming pool? Une voix profonde et grave, un rythme entêtant, des images solaires… Une combinaison parfaite pour incarner la luxure, l’euphorie et l’abandon de la pudeur. Si on en croit leur public, tout repose sur la notion de dépendance. L’addiction n’est autre qu’une envie répétée et irrépressible d’agir. Visionner leur clip, hocher la tête, recommencer.

Quant à la belle Marie-Madeleine à l’origine de leur nom, elle est souvent perçue par les Chrétiens comme une prostituée repentie. Dans l’art sacré, elle est dénudée, avec les cheveux longs et dénoués, pour signifier son désir de changement et sa pénitence… Ce qui n’est pas sans rappeler une certaine scénographie…

Ils seront ce soir à Paris, au Cointreau Privé et à suivre, partout en France, sur www.mariemadeleine.xxx

Du même auteur ...

pixelstats trackingpixel
Auteur : Amandine Talagrand (57 Posts)

On avait soif tout le temps. Une expo de peinture, des graffitis frais, un nouvel album, l’inauguration d’un atelier. On avalait notre salive jusqu’à la réouverture d’un musée. Une nouvelle vague d’invaders, une publication attendue, un bruit qui court et on voulait être parmi les premiers sur les lieux, goûter à tout avant tout le monde. Adorer, détester, encenser, reconnaître. On voulait atteindre cette source sortie de terre, se désaltérer enfin, on prenait un métro, un stylo, un papier et le lendemain, on crevait de soif à nouveau.

 

Répondre

— required *

— required *

Trackbacks